Actualité - activités - informations

Suivez au quotidien l'actialité du centre Wamdé


Au premier chant des coqs bien avant le levé du soleil, Moussa le gardien, qui veille à la sécurité de tous, se lève pour la prière et éteint les lumières de la cour. A l’aube, les grandes filles se lèvent et partent puiser de l’eau à la pompe pour préparer le petit déjeuner, c’est de la bouillie faite à base de riz ou de maïs écrasé. Aux environs de 7h la majorité du Wamde est sur pied, on voit les tout petits et les écoliers faire leur toilette et laver leur plat. Chacun part saluer respectueusement Mama (...)

Les jeudis et les samedis soir sont les jours de répétition. Le cœur du WAMDE se met à battre à l’unisson ; retrouvailles artistiques pour tous, petits et grands, internes et externes, il n’y a plus que la danse et la musique, l’expression du corps pour retisser le lien entre tous. Répétition pour entretenir les acquis personnels et collectifs mais aussi répétition où la créativité a sa place et peut surgir.
Vers 15h30 les garçons et filles sont prêts. La répétition peut commencer, elle est animée par (...)

Le 8 Mars, partout dans le monde est fêté la journée de la femme. Au Burkina ce jour chaumé et payé peut permettre le bon déroulement de la fête. Le Wamde a trouvé une manière originale de rendre hommage à la femme. L’objectif est de l’encourager à lutter pour son indépendance et son émancipation. Ainsi nous, les garçons du Wamde sommes habillés en femme. Les filles elles revêtent les effets de garçon. La cuisine ce jour est totalement à la main des garçons. Ils partent faire le marché accompagnés par les (...)

Découvrir ses racines, s’ouvrir à d’autres cultures par l’expression artistique, jouer les traditions africaines à travers le chant, la danse, le mime, les contes et les fables ou encore réhabiliter les valeurs en passant par l’éducation… Avec son école du Wamdé, Mama Kouyaté relève chaque jour le défi d’éviter la rue à ces enfants.
Comédienne, dramaturge, danseuse et chorégraphe, Mama Kouyaté Sarambé est, depuis longtemps, une personnalité au Burkina Faso. C’est en France, à l’école Jacques Lecocq de Paris, (...)

Les stages initiatiques « Gestalt Wamdé » animés par Moussognouma Kouyaté, au profit de médecins et psychothérapeutes occidentaux, sont organisés au Centre. Ils se tiennent tous les deux ans au mois de décembre.
Une trentaine de médecins, psychothérapeutes de France, de Belgique et d’ailleurs … viennent au Burkina pour participer au stage « Gestalt ». Il s’agit d’une session initiatique en danses rituelles du terroir burkinabè. Conçue avec Moussognouma par le médecin Fernande Amblard psychothérapeute de (...)

La Fondatrice

Comédienne, dramaturge et chorégraphe reconnue au Burkina Faso, diplômée de l’école Jacques Lecocq de Paris, membre de différents organismes culturels du Burkina, elle milite pour la promotion de la femme africaine. Mama Kouyaté a été particuliérement remarquée au festival d’Avignon dans la Cocarde d’ebéne et dans Soundjata, au cinéma dans Wendemi de Pierre Yaméogo et au grand festival danois Image of Africa. Depuis la création du wamdé, Mama a fait le choix de consacrer l’essentiel de son temps à la (...)


Mama Moussognouma Kouyaté

Galérie photos

1 2 3 4 5

 

Visitez votre galerie photos